Portrait d’Anthony, élève du CQP Boucher

Anthony, tout juste 25 ans, nous raconte avec enthousiasme ses premiers mois en tant qu’élève du CQP boucher chez Boucheries André.

Racontez-nous votre parcours professionnel en bref ?

Après un CAP serrurier/métallier, j’ai effectué plusieurs missions en interim. J’ai découvert le contact avec le produit carné lors de mon expérience en désossage dans un grand groupe spécialisé dans le jambon cru.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir boucher ?

Lors de cette expérience, j’ai apprécié le contact avec le produit. Mais les taches étaient très répétitives. Plusieurs personnes de mon entourage suivaient des formations dans le domaine de la boucherie et cela m’a donné envie de tenter ma chance.

Pourquoi le CQP Boucheries André ?

Plusieurs personnes de ma famille ont vu l’annonce pour le CQP Boucheries André. Sur Facebook dans un premier temps et puis sur le point de vente de l’Isle d’Abeau, le plus proche de chez moi. Je me suis renseigné sur l’entreprise et j’ai découvert que ce groupe à taille humaine me correspondait bien. J’ai décidé de postuler.

Comment ça se passe dans votre équipe de Tignieu ? et au sein du groupe d’élèves du CQP Boucher ?

Je suis très content d’être dans l’équipe Boucherie de Tignieu, chaperonnée par Olivier.
Le matin, en général je m’occupe du désossage des différents morceaux. L’après-midi, je suis derrière le rayon traditionnel et je m’occupe de servir les clients. J’aime beaucoup cette polyvalence ! Avec les autres apprentis bouchers il y a une bonne ambiance. C’est un groupe hétérogène, de tous les âges. Tout le monde est motivé et ça nous tire vers le haut !

Quelles sont vos attentes, vos envies ?

A la fin de cette formation, j’aimerais pouvoir être comme on dit « un bon boucher » et être polyvalent sur ce poste, afin de pouvoir évoluer dans ce domaine.

 

Anthony